Tammy, 29 ans à Haïti

WDP : On nous présente souvent Haïti comme un endroit très difficile. C’est souvent la version des médias en particulier. Peux tu nous donner ta version ? Est ce que toi tu t’y sens bien ?

Tammy : J’ai pas vécu ailleurs, c’est difficile pour moi de comparer Haïti avec d’autres pays (en termes de stabilité).

Je sais que les médias ont parfois tendance à exagérer mais on vit tout de même une situation pas possible, la peur règne partout dans le pays sur la capitale, des zones impraticable (tels que Martissant, et Croix des Bouquets) des gens sont obligés de laisser leurs domiciles à cause des gangs armés, sans oublier le phénomène kidnapping…

Mais on essaie de vivre avec, de nous amuser pour ne pas trop stresser, partager nos souvenirs, prier et espérer que Dieu nous vienne en aide.

Malheureusement, c’est notre réalité … Si moi, je me sens bien ? La prudence est de mise.

WDP : Hormis la langue française, quel est ton rapport avec l’espace francophone ? Regardes tu du cinéma français ? Est ce qu’il y a des artistes français que tu suis ?
Es tu déja venue en France ou es tu déjà allée sur un territoire francophone (Antilles française, Afrique francophone, France, …) ?

Tammy : Aucun rapport avec l’espace francophone, je n’ai pas voyagé, et j’avoue ne pas suivre les artistes français, mais j’ai tout de même l’habitude de regarder des films français. Chez nous on a Gessica Geneus (comédienne, romancière et réalisatrice de Freda, film remarqué à Cannes en 2021 où elle met en scène le quotidien d’une famille haïtienne dans le Haïti d’aujourd’hui), et Fabienne Colas (actrice, réalisatrice et productrice, qui a créé au Canada la Fondation Fabienne Colas qui se trouve être la plus grande organisation pour la culture noire au Canada). Du côté musique on a Rutshelle Guillaume (Elle en a fait chaloupé plus d’un et plus d’une sur des titres langoureux comme « M Pa La Anko », « Lost Without You », ou encore « Rete La », et elle a créé sa marque RG Collections et propose une collection de sacs à main et de maillot de bain). Une business Woman comme Florence El Luche et son parcours réussi m’inspire aussi.

WDP : Je vois sur tes photos que tu portes une superbe coiffure au naturel, certaines de tes amies aussi d’ailleurs ; peux tu nous dire pourquoi le choix du cheveu au naturel
et as tu toujours été « natural hair »? Sinon est ce que tu alternes lissage voire défrisage et cheveux au naturel ?

Tammy : Je crois qu’en Terminal j’avais opté pour le défrisage, mais cinq ans après j’étais obligé de faire un break a cause de démangeaisons et j’ai fini par les couper. Depuis, je reste au naturel

Tammy

WDP : Quelle est la tendance à Haïti, plutôt Natural Hair ou lissage ?

Tammy : Les deux je crois

WDP : Quels sont les endroits que tu recommandes de visiter à tout ceux qui auraient la chance de venir sur ton île ?

Tammy : Il y a Jacmel ( bassin bleu), aux cayes (grotte Marie Jeanne), au cap il y a la Citadelle la Ferrière). Ce sont des beaux endroits appréciés des touristes.

Jacmel, Bassin Bleu

Citadelle La Ferrière

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s