Quels possibles effets inattendus avec les shampoings solides ? Comment réussir sa transition du liquide au solide ?

C’est décidé, vous avez rejoint la révolution green en passant au shampoing solide mais vous constatez des désagréments ? Cela peut arriver et c’est tout à fait normal. C’est un remède nouveau, il faut quelques temps pour s’y habituer. Pratique, naturel, écologique, sur le papier le shampoing solide coche toutes les bonnes cases et tient ses promesses. Or il peut arriver pour certaines d’entre nous de constater des réactions peu agréables en adoptant la nouvelle routine. Voici dans cet article des explications qui vont vous aider à réussir la transition. 

Avant tout, il s’agit de déterminer le type de problème que vous pourriez rencontrer : cheveux gras, secs, durs à démêler, démangeaisons, pellicules, … ? Puis il s’agit de voir comment éviter les désagréments.

Se souvenir de la véritable nature de nos cheveux, c’est pour tout un chacun un lointain souvenir, car les shampoings liquides nous ont fait oublier cela depuis bien longtemps, tout en modifiant la perception réelle de notre nature de cheveux. Nous sous sommes habitués aux agents chimiques et il faut bien le dire à pas mal de superflu : on retrouve dans les shampoings liquides plus de 60% d’eau, des sulfates, des silicones, quats, et tensio actifs toxiques parfois plus ou moins nocifs. Très peu d’extraits végétaux naturels entrent en réalité dans la composition de ces produits. Cela n’est pas par négligence, mais comme souvent les bons produits de base sont remplacés par des matières moins bonnes et aussi moins chères, pour une rentabilité in fine meilleure du côté du fabricant …

Alors oui, on a l’impression d’avoir les cheveux brillants, démêlés, lisses ; ils sont en fait recouverts d’un film artificiel qui a la longue finit par étouffer à la fois les cheveux et le cuir chevelu. D’où l’insatisfaction à la longue et la quête perpétuelle de la formule magique pour en finir avec des cheveux et un cuir chevelu finalement toujours abimés.

Le shampoing solide assèche mes cheveux ?

Du jour au lendemain, vous passez d’une routine avec des shampoings liquides conventionnels aux composants chimiques à une toute nouvelle routine naturelle. Votre chevelure ne connait pas ces nouveaux composants naturels que vous leur apportez et qui n’agissent pas comme un leurre.

Dès lors, une possible première réaction est que vos cheveux paraissent plus secs car ils n’auront pas leur habituel apport en agent filmogène issu de la chimie, tel le silicone. Celui là même qui recouvre habituellement vos cheveux d’une fine couche et leur donne une apparence de brillance. Pourtant en passant aux solides vous allez progressivement ré habituer vos cheveux et votre cuir chevelu aux produits à composition saine. Si vous constatez un aspect vous les réhydratez, nourrissez, soignez avec des produits naturels (huile végétale pure, beurre capillaire naturel ou soins sans rinçage naturel) qui vont vous aider à leur donner un bel aspect dès la nouvelle routine adoptée. Armée de patience, de bon sens, et de bons ingrédients, ce sont des cheveux soyeux, doux, brillants, et en pleine forme que vous aurez en récompense. Ca vaut donc vraiment le coup de patienter, de ne pas se décourager et continuer sa transition.

Mon shampoing solide me fait des pellicules et des démangeaisons ?

4,5 à 5,5 c’est le PH naturel des cheveux et du cuir chevelu, or les shampoings liquides dépassent les 5,5. Les shampoings solides n’ont eux que des tensioactifs doux dans leurs composition qui tout en respectant le PH naturel apporte cependant une modification. Les cheveux et le cuir chevelu doivent là aussi s’habituer au changement, à la transition vers le bon taux de PH. Pour la majorité des solides, les tensio actifs entrant dans leur composition sont respectueux de la santé des cheveux et du cuir chevelu. Pensez tout de même à vérifier sur les étiquettes : lorsque vous voyez Decyl Glucoside, Coco Glucoside, Disodium Cocoyl Glutamate ou Lauryl Glucoside, Sodium Coco Sulfate, Sodium Cocoyl Isethioniate, Cocamidopropyl Betaine, Disodium Cocoamphodiacetate, ou Disodium Laureth Sulfosuccinate, c’est que vous avez en main le bon produit. En revanche, évitez les Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Laureth Sulfate, et Ammonium Lauryl Sulfate. 

C’est donc dans la plupart des cas plus une réaction du cuir chevelu que vous pourriez observer plutôt qu’un problème de shampoing solide. Des années et des années aux shampoings liquides avec des composants pas toujours fiables vont demander à votre chevelure de la patience et un petit effort d’adaptation à une nouvelle routine clean. Vous serez grandement récompensées en obtenant enfin un cuir chevelu sain et des cheveux éclatants de beauté.

Enfin, les bons produits vont avec les bons gestes ! Lorsque vous utilisez des solides pensez à bien rincer abondamment votre chevelure, de façon à bien éliminer les mini copeaux de solide qui pourraient alors étouffer votre cuir chevelu, créer des pellicules et des démangeaisons ; vous l’aurez compris ce n’est pas le but recherché, donc pensez à bien rincer !

Un dernier conseil : lorsque vous avez utilisé votre shampoing solide pensez à le poser au sec, car si vous le laissez dans un contenant humide ou même sous arrosage permanent il se dissoudra et se réduira au point d’être quasi inutilisable. Assurez donc sa durabilité en le conservant au sec, le temps du prochain lavage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s