Clarification capillaire, détox : tout comprendre facilement  

Il est parfois difficile de maîtriser nos cheveux crépus, bouclés ou frisés. Et pour cause, l’accumulation de produits chimiques ou parfois non adaptés à notre texture sature le cheveu, jusqu’à le rendre un peu poisseux (effet film gras).  

C’est pourquoi il est conseillé, avant d’entreprendre une transition capillaire, un changement de routine ou encore une coloration végétale, de faire une clarification.  

La clarification, aussi appelée détox, permet de nettoyer le cheveu en profondeur. On recommence à zéro d’une certaine façon. Le procédé permet d’ouvrir les écailles du cheveu pour le purifier de toute l’accumulation de pollution, d’impuretés, de silicones ou autres composants chimiques que l’on retrouve dans de nombreux produits capillaires.  

Cela peut être recommandé également lorsque l’on a un cheveu peu poreux, qui ne réagit plus à aucun soin à force de trop d’accumulation  ; ou à l’inverse un cheveu gras, afin de réguler sa production de sébum. La clarification vous permet de l’assainir en lui permettant tout simplement de respirer. Vos boucles seront redéfinies et votre cheveu sera plus léger. 

Mais alors comment procéder ?  

Plusieurs méthodes sont possibles.  

On a celle avec le bicarbonate de soude, qui va littéralement vous « décaper » le cheveu. Vous ajoutez une cuillère à café de bicarbonate dans votre dose de shampooing. Au bout d’une trentaine de minutes, cela permet aux écailles de vos cheveux de s’ouvrir afin de libérer les résidus accumulés. Le PH naturel du cheveu est acide, entre 4 et 5 alors que le bicarbonate est alcalin et se situe à 9. Après le soin, vos cheveux vous paraîtront secs. Pas d’inquiétude, c’est normal ! Mais par la suite, il est indispensable de rééquilibrer ce PH grâce à un rinçage au vinaigre de cidre. Cette action aura pour effet d’en refermer les cuticules, au risque de les fragiliser. On laisse de nouveau poser 20 minutes.  

Une autre méthode est recommandée, celle à l’argile. Que ce soit :  

  • A l’argile blanche, connue pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Elle est recommandée pour revitaliser les cuirs chevelus irrités.  
  • Ou bien à l’argile verte qui, quant à elle, est absorbante et purifiante. Elle assainira le cheveu très obstrué par les produits.  

L’avantage est que l’argile, riche en oligo-éléments et en sels minéraux, apportera un soin à vos cheveux. Cette technique est plus douce et en prime, vous pouvez aussi l’utiliser sur votre peau.  

Il est préférable de l’appliquer sur cheveux humides. Selon votre longueur, mélangez 2 à 3 cuillères à soupe d’argile dans de l’eau, jusqu’à en obtenir une pâte homogène. Petite astuce, privilégiez une cuillère en bois qui n’altérera pas ses composantes ! Comme pour la technique précédente, laissez appliquer environ 30 minutes, avec une charlotte ou toute autre chose qui maintiendra l’humidité pour éviter que l’argile ne sèche. Un shampooing n’est pas nécessaire, dans la suite du soin, car l’argile nettoie le cuir chevelu. 

Que vous choisissez un soin plutôt qu’un autre, appliquez votre mixture sur toute votre longueur, depuis la racine. A quelle fréquence faire ce soin ? Toutes les 5 à 6 semaines pour ne pas assécher vos cheveux ou plus fréquemment si vous estimez qu’ils en ont besoin. Par la suite, pensez à bien les réhydrater selon votre routine capillaire habituelle.  

Pour celles (et ceux) qui ne sont pas à l’aise avec les préparations maisons, bien sûr, vous pouvez prendre des produits clarifiants déjà tout faits, tout en prenant le temps de vérifier leur composition.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s