Mélissa Do Nascimento Lima, 1ère Dauphine Miss Provence 2022, Miss Côte Bleue 2022

Elle est 100% marseillaise, Mélissa notre 1ère Dauphine Miss Provence 2022 a été couronnée en Juillet dernier. Elle livre ses convictions mais aussi ses doutes, et raconte comment elle a décidé de se lancer sur le chemin des Miss de beauté. On aime découvrir son parcours, ses origines, et bien sûr les secrets de sa routine pour son superbe afro au naturel, et d’autres tips de beauté qu’elle partage avec nous.

Wassou De Provence : Tu t’es présentée à l’élection Miss Provence, peux tu nous dire quel est ton attache avec la région, es tu native de Marseille ?

Melissa : Effectivement, je suis marseillaise. Je suis née et j’ai grandi à Marseille, j’ai toujours vécu à proximité du centre ville. 

Depuis que je suis petite je regarde presque chaque année l’élection de Miss France et forcément je suis pour la Miss Provence.

Je suis assez fière de ma ville et ma région, c’est pour cela que j’ai voulu la représenter en m’inscrivant à ce concours.

WDP : La nature fait bien les choses … Et tes parents aussi, on peut leur dire merci. Peux tu nous dire d’où ils sont originaires ?

Melissa : Mes parents sont nés au Cap-Vert, plus précisément à Santo Antão. Mon arrière-grand-mère, du côté de mon père était indienne. 

Je suis donc cap-verdienne et indienne. Ma mère a d’abord habité au Portugal quelques années puis est venue à Marseille, et mon père travaillait sur les bateaux de marchandises et est également venue s’installer à Marseille.

WDP : Tu as brillamment été élue Première Dauphine de Miss Provence 2022, c’est une performance que nous saluons, quelles ont été les réactions de ton entourage ?

Melissa : Pour pour être honnête j’ai pris plusieurs années avant d’avoir assez confiance en moi pour m’inscrire. J’ai d’abord remporté un titre dans une élection départementale, celui de Miss Côte Bleue et c’est à ce moment que j’ai pu réaliser l’ampleur du soutien que j’avais autour de moi. J’ai toujours été encouragée et soutenue par mon entourage dans mes choix de vie. Et au moment où je remporte cette première élection j’ai reçu énormément de messages de soutien.

Mes parents m’ont dit que je les avais rendu fiers, qu’ils étaient très heureux et mes sœurs sont devenues à ce moment mes plus grands soutiens et mes conseillères.

J’ai reçu et je reçois encore beaucoup de félicitations pour ma place de première dauphine 

Le moment où je rejoins mes proches après l’annonce a été un moment de grande émotion et une grande fierté générale .

« J’ai pris plusieurs années avant d’avoir assez confiance en moi pour m’inscrire« 

WDP : Compte tenu de ce qu’a vécu Miss Aquitaine l’an dernier (ndlr : lissage chaotique de son afro à l’insu de son plein gré) lors de l’élection Miss France, n’as tu pas eu d’appréhension en arrivant à ton tour avec tes curls au naturel ?

Melissa : Au contraire, le simple fait qu’elle ait été élue Miss régional m’a énormément donné confiance car je me suis identifiée à elle, et je vois en son élection une évolution dans la diversité des visages, des couleurs et des cheveux des Miss. 

Et c’est vrai que j’ai eu de la chance, sachant que je sais m’occuper seul de mes cheveux, de pouvoir me coiffer seul. Du coup je n’avais pas de réelle peur quant à la coiffure.

WDP : Tu n’as donc pas eu besoin d’assistance pour la coiffure pendant le show. Et côté make up as tu eu un staff qui sache maquiller les peaux noires et métissées ?

Melissa : Alors cette année c’est la première année où nous n’avions ni maquilleur, ni coiffeuse, juste une petite aide pour les retouches cheveux des filles qui utilisent un lisseur. On a donc eu un cours pour apprendre à se maquiller. Il y avait une liste du maquillage recommandé, j’ai donc acheté ce qu’il fallait et ce qui correspondait à ma peau pour me sentir au mieux pendant l’élection. Il y avait aussi une partie coiffure mais elle ne concernait pas mon type de cheveux puisqu’il s’agissait de nous montrer comment se lisser les cheveux et faire des boucles au fer.

WDP : As-tu hésité à un moment ou un autre à les lisser ?

Melissa : Pour être honnête j’y ai pensé à un moment. 

Je suis arrivée avec mon afro à ce concours car c’est pour moi une force, quelque chose qui fait que je me démarque En voulant aussi me montrer avec plusieurs styles j’ai pensé les attacher ou alors peut être les lisser mais j’en suis venue à la conclusion que c’était mon identité que j’allais laisser de côté si je lissais mes cheveux.

Comme moi j’ai pu le faire avant avec Miss Aquitaine, il faut aussi prendre en compte le fait qu’on puisse s’identifier à moi et l’image que je veux renvoyer.

WDP : Au-delà du cercle familial, est ce qu’il y a une ou deux personnalités qui t’influencent ou tout simplement que tu admires ?

Melissa : Oui, je pense à Flora Coquerel Miss France 2014, ou alors des influenceuses capillaire comme Sunitav, ou des mannequins comme Didi Stone.

WDP : Peux tu partager les secrets de ta routine capillaire, et à tu des tips sur les couleurs de vêtements qui matchent bien avec ton type de coloration/teint ?

Melissa : En général, je vais faire un bain d’huile(huile de ricin, huile de carotte ou des mélanges d’huile) une fois par semaine, que je laisse poser une heure ou toute la nuit. Je passe ensuite au lavage de mes cheveux dans l’ordre suivant shampoing (que j’essaie d’appliquer seulement à la racine), puis je pose un masque ( je démêle puis je laisse poser un quart d’heure). Je ne sais pas si je dois le préciser mais je lave mes cheveux une fois par semaine.

Pour ce qui est de mon quotidien, j’aime beaucoup me coiffer, que ce soit pour me faire des tresses, des tresses plaquées, des vanilles ou bien mon afro lâché tout simplement. Je change souvent de produit capillaire.

Quand je lâche mes cheveux je les mouille et les démêle au préalable et j’utilise une crème que je peux garder sur mes cheveux. Je sépare mes cheveux en quatre parties afin d’en avoir sur chaque zone et je les démêle zone par zone pour définir mes boucles. Je les laisse ensuite sécher naturellement.

Concernant les vêtements, les couleurs que j’aime beaucoup et qui je trouve me mettent en avant sont le jaune, le vert, le blanc et le violet

Après je trouve que ma couleur de peau me permet de pouvoir oser beaucoup de couleurs.

(voir aussi https://wassoudeprovenceleblog.fr/2022/05/09/comment-se-maquiller-et-shabiller-quand-on-a-la-peau-noire/ ).

WDP : Peux-tu citer un ou deux endroits où tu aimes aller à Marseille, là où tu t’y sens bien, et où tu emmènerais quelqu’un qui ne connaît pas du tout la ville, pour lui faire plaisir ? 

Melissa : Alors il faut savoir que j’adore visiter ma ville, donc oui j’ai des endroits !

Il y a le circuit classique au vieux port et faire le ferry boat, puis prendre le petit train jusqu’à notre dame de la garde ou on a une vue exceptionnelle sur tout Marseille.

Sinon j’aime bien boire un verre avec des amies à l’Exit café ou vers la plage à Escale Borely.

WDP : Et es tu casanière ou fêtarde, et si fêtarde, quel est ton bon plan ?

Alors je suis un peu des deux, ça dépend de la période.

Mes bons plans c’est le Baou, la Cabane des Amies et l’Exit Café 

Ce sont des lieux où je vais pour faire la fête le soir et voir mes amies.

Melissa : Je suis contente d’avoir pu répondre à tes questions, Merci de t’être intéressé à mon parcours ☺️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s